serviteur


serviteur
Serviteur, Minister, Ministrator, Diaconus, Puer, Famulus.
Les serviteurs d'aucun, Paedagogia.
Serviteur franc et quitte de tout larrecin, et autres crimes, Noxis vel noxiis solutus minister.
Serviteur loyal, qui garde le prouffit de son maistre, Famulus bonae frugi.
Le serviteur qui sert au maistre valet d'une maison, Vicarius.
Serviteurs qui servent en la ville, Vrbani ministri.
Serviteurs ou valets de cuisiniers, Discipuli coquorum.
Serviteurs qui sont entour de leur maistre à ses repas, Circumpedes.
Un serviteur qui porte les armes apres son maistre, Armiger.
Serviteur qui va querir son maistre en la ville, Aduersitor, ex Plaut.
Un serviteur d'une maison des champs qui sert à toutes choses viles, Mediastinus.
Ce serviteur n'estoit nullement en la maison, Is omnino famulus in familia non erat.
Compagnie de serviteurs, Famulitium.
Avoir pour serviteur, In seruitiis habere.
Commander aux serviteurs, Edicere famulis,
Prendre les serviteurs d'aucun à la merci, pour sçavoir par leur bouche, et leur faire dire par force la verité, Quaestioni accipere seruos.
Les serviteurs domestiques du Roy, Aulicum famulitium, Bud.

Thresor de la langue françoyse. .

Regardez d'autres dictionnaires:

  • serviteur — [ sɛrvitɶr ] n. m. • XIe; bas lat. servitor 1 ♦ Littér. Celui qui sert (qqn envers lequel il a des devoirs). « Le souverain est le premier serviteur de l État » (Frédéric II). ♢ Vieilli Domestique. Fig. Péj. Personne qui se met entièrement au… …   Encyclopédie Universelle

  • serviteur — Serviteur. s. m. Celuy qui sert en qualité de domestique. Bon serviteur. fidelle serviteur. les vieux serviteurs. serviteur domestique. serviteur à gages. les serviteurs & les servantes d une maison. Serviteur, signifie en stile familier, Celuy… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Serviteur — (fr., spr. Serwitöhr), Diener …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Serviteur — (frz., spr. töhr), Diener …   Kleines Konversations-Lexikon

  • serviteur — (sèr vi teur) s. m. 1°   Celui qui est au service, aux gages d autrui. •   Je dois vous avertir, en serviteur fidèle, Qu en sa faveur déjà la ville se rebelle, CORN. Poly. III, 5. •   Et j ai des serviteurs et ne suis point servi, MOL. Femm. sav …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • SERVITEUR — s. m. Celui qui est au service, aux gages d autrui, qui est salarié par autrui pour quelque fonction subalterne. Il se dit surtout Des domestiques, et ne s emploie guère, dans le style ordinaire, qu avec une épithète, ou en certaines phrases. Bon …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • SERVITEUR — n. m. Celui qui est au service d’une personne ou d’une collectivité. Un fidèle serviteur de l’état. Ce roi sut récompenser ses zélés serviteurs. C’est un grand serviteur de Dieu, C’est un homme d’une grande piété, d’une grande charité, uniquement …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Serviteur — Domesticité peinture de William Hogarth portraitisant ses propres domestiques. Angleterre, années 1750 Un domestique, ou serviteur, travaille dans la demeure de son employeur. Les domestiques se distinguent des serfs ou esclaves des …   Wikipédia en Français

  • serviteur —    Amant, homme qui sert une femme à son gré, à moins qu’elle ne soit aussi gourmande que Messaline. S’est dit aussi d’un godemichet, qui est, en effet, meilleur serviteur de la femme que l’homme.         Que l’innocent fabrique,    Au lieu de… …   Dictionnaire Érotique moderne

  • Serviteur — Ser|vi|teur [zɛrvi tø:ɐ̯], der; s, e [frz. serviteur = Diener, zu: servir, ↑servieren] (veraltet): 1. Serviertisch; kleine Anrichte. 2. Verbeugung …   Universal-Lexikon


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.